Mannequinat.fr

Site d’informations et d’actualités du mannequinat

Ouvrir/Fermer le menu

La vie des stars

#sexedpl : le top model Anja Rubik milite pour l’éducation sexuelle en Pologne

Accueil/Actualités/La vie des stars
#sexedpl : le top model Anja Rubik milite pour l’éducation sexuelle en Pologne

Le top model Anja Rubik n’a pas peur de la politique. Celle qui a défilé pour Victoria’s Secret, travaillé pour les plus grandes maisons de couture, la muse et amie intime d’Anthony Vaccarello, est une activiste dans l’âme. Tout au long de sa carrière, elle a milité pour des causes telles que la longévité des mannequins dans l’industrie de la mode, s’est impliquée sur les questions d’immigration ou encore a participé aux manifestations massives en faveur de l’accès à l’avortement. En fin 2011, Anja Rubik est élue mannequin le plus influent du monde à 28 ans.

En 2012, le mannequin Anja Rubik a créé son propre magazine intitulé « 25 » qui traite de l’érotisme avec un point de vue féminin pour offrir une alternative au regard masculin. Dans cette continuité, Anja Rubik participe activement à la campagne #SexEdPL qui encourage l’éducation sexuelle des jeunes de son pays d’origine.


J’ai grandi en Pologne, dans un pays où le sex était et reste un sujet tabou et où l’éducation sexuelle n’existe pas. La plupart des adolescents à l’école n’entendent que de fausses informations (…) J’ai une voix et je peux faire quelque chose à ce sujet. En 2017, j’ai créé une campagne éducative appelée #sexedpl (…) Je rêve d’un bus #SexEdPL qui conduirait des éducateurs et organiserait des ateliers dans toute la Pologne (…) Même s’il s’avère que l’éducation sexuelle est un sujet risqué en Pologne.

Anja RUBIK
#SexEdPL

Février 2019

Depuis l’élection du parti de droite catholique ultra-conservateur Droit et Justice (PiS) en 2015, le gouvernement polonais mène une politique extrêmement restrictive pour l’autonomie des femmes : programme contre l’avortement, la contraception et l’éducation sexuelle, propositions de loi pour décriminaliser certaines violences sexuelles, encouragements financiers pour les femmes aux foyers, intimidation des groupes de défense des droits des femmes…

Suite à la manifestation Black Protest à Varsovie le 3 octobre 2016 (également appelée le « Black Friday » lorsque 100 000 femmes vêtues de noir sont descendues dans les rues pour protester contre l’interdiction absolue de l’avortement) qui fut l’une des manifestations les plus importantes de l’histoire du pays, Anja Rubik s’est mise à produire vidéos militantes (14 actuellement) pour l’éducation sexuelle avec des titres évocateurs tels que « Masturbation » (épisode 1) ou encore « le plaisir sexuel » (épisode 5).

#sexedpl rozmowy Anji Rubik
Parallèlement, Anja Rubik a écrit un livre intitulé #SexEdPL qui s’est vendu à 130000 exemplaires et dont 1000 exemplaires ont été envoyés aux écoles polonaises produisant une vague de contestations, l’interdiction de diffusion par des chefs d’établissements et la censure par l’institut du livre polonais pour cause de “publicité inapproprié pour la Pologne”.

Anja Rubik a déclaré qu’elle a l’intention d’élargir sa campagne, notamment en rassemblant les gens pour qu’ils discutent plus ouvertement de la manière d’éduquer les jeunes Polonais au sujet du sexe. Par ses actions, Anja Rubik attire l’attention de la communauté internationale sur la détresse des femmes en Pologne. Le groupe Human Rights Watch a appelé le gouvernement polonais à « cesser immédiatement les attaques contre les défenseurs des droits des femmes et leurs organisations, et à enquêter sur les tactiques abusives utilisées à leur encontre et à les condamner ».

Tous droits de reproduction réservés © Mannequinat.fr

Poster votrecommentaire